Les 2 loups

C’est une histoire qu’on se raconte depuis la nuit des temps.

Un soir, le petit fils d’un vieux chef indien vient rendre visite à son grand-père. Il admire toujours le calme et la sagesse du vieil homme et lui demande d’où lui viennentt ces forces.

Alors son grand-père lui raconte l’histoire des deux loups, histoire qu’on se transmet de génération en génération.

« A l’intérieur de chaque individus vivent deux loups. Ces deux loups sont en combat continuel, jamais le combat ne s’arrête. L’un des loup est triste et méchant. Il ne vit que dans la colère, la jalousie, l’envie et la violence. Il se sent inférieur, il se met sans cesse en échec et cela le pousse à la destruction. Le second loup est joyeux et gentil. Il est bon et heureux, il vit dans la joie, l’amour, la bienveillance, l’empathie, la générosité et il connaît bien des succès. Ce qui lui donne sa force c’est son bonheur de vivre… ».

L’histoire s’arrête. Et le petit-fils demande à son grand-père « mais s’ils se combattent, lequel des deux loups gagne ? »

« Celui que tu nourris » répondit le vieux chef.

Cette histoire tente d’expliquer par métaphore qu’on peut faire des choix de vie et de comportements. Et que ces choix reposent sur la volonté d’être d’un côté ou de l’autre.

Ce que cette histoire ne dit pas c’est comment on nourrit le loup que l’on choisit ni pourquoi l’autre survit.

J’ai d’abord envie de dire qu’il n’y a pas de mauvais choix. La tendance générale serait de dire « mais il faut choisir le gentil loup, celui qui est heureux et qui vit dans l’amour ». Mais en vertu de quoi cela est-il le bon choix ? Je n’en sais rien, mais chacun fait un choix. Et ce choix change parfois en fonction des moments de la vie. Le tout est de ne pas regretter d’avoir changer de loup.

Mais partons du principe que c’est le gentil loup qui est choisit, comment le nourrit-on ? Que lui propose-t-on pour qu’il reste joyeux et qui émette et reçoive de l’amour ? Il n’y a pas de solution toute fait, chacun aura les siennes, mais ces solutions doivent aller dans le sens du loup. Des choix de joie et de sincérité nourriront la gentillesse et l’amour et vice et versa.

Pour autant que devient l’autre loup ? Il est toujours là. Il attend que quelque chose vienne le nourrir et lui permette de gagner le combat. Ce qui veut dire que ce loup il ne faut pas l’oublier, il faut faire attention à lui, il faut entretenir sa faiblesse. Le laisser loin, au fond, faible, peu importe le terme, est aussi un travail.

Il est très facile de basculer de l’un à l’autre loup et c’est une volonté que de ne pas laisser le mauvais loup gagner. Souvent, dès la présence d’une pointe de colère, d’envie de faire mal, il se mettra en avant en criant  » je suis là, je peux tout détruire, fais moi confiance », mais il s’agit de le repousser, comme secouer la tête pour faire tomber une poussière sur les cheveux, afin qui retourne loin, tapi et affamé et que le gentil loup parle, agisse dans le calme et la sagesse.

Comme toujours, et c’est toute la difficulté, il est plus facile de faire grandir le loup en colère que le loup généreux. Il grandit plus vite, surgit plus vite et cela demande moins d’efforts. Alors pour que le gentil loup reprenne le dessus il faut faire plus d’effort, il s’affaiblit vite et une fois affaiblit a du mal à reprendre le dessus. Opter pour le loup mauvais est juste une solution de facilité, option qui nécessite peu d’entretien. Opter pour le loup bon est une solution fatigante, qui nécessite un gros travail d’entretien parfois. Ce n’est pas une solution économique. On dit toujours « le bonheur ça se travaille », le bonheur je ne sais pas, mais le bien-être, la joie et le générosité c’est un vrai travail sur soi, en soi.

2wolves

 

 

Publicités

15 réflexions sur “Les 2 loups

      1. Cela veut dire qu’on est tous un peu dissocié/ clive?
        Le loup méchant plutôt que de le mettre dans un coin, j’ai l impression qu’ il faut essayer de comprendre ce qui motive au fond sa rage et sa colère. Histoire de calmer la bete.

        J'aime

        1. Tout à fait. Mais il ne cesse pas d exister pour autant. Il devient plus petit, pmus faculement contrôlable. En fait plus l’un grandit plus l’autre s’affaiblit.

          J'aime

  1. C est une histoire qui me tient à coeur pour pas mal de raisons, la sagesse ancestrale, les Amérindiens, les loups, les forces qui s opposent à l intérieur, et je suis contente d avoir pu lire sur le « comment ».
    Merci Vergi.

    J'aime

  2. Peut être que je me trompe mais on peut aussi tirer beaucoup de plaisir à détruire et en faire même un leitmotiv. Est ce que le loup 1 et 2 s’entremeleraient ? Puisque le bonheur/la satisfaction se trouverait dans le malheur ? Est ce possible ?!

    Le loup gentil nous mènerait au bonheur parce qu’on apprendrait à d’être satisfait de ce que l’on a, et le loup en colère de part son insatisfaction insatiable nous entrenerait à la destruction.

    J'aime

  3. comment vivre sa colère sans violence, sans la diriger vers quelqu’un ou quelque chose de physique , sans faire de tort ni à soi ni aux autres ?
    Gérer ses émotions sans tuer ce loup, c’est possible ?

    J'aime

    1. Mais le but n’est pas de tuer le loup, si on part de cette idée il va se rebeller et tenter de prendre le dessus, qui ne se débattrait pas face à la menace de la mort ? Non, le but est de l’amener à collaborer avec l’autre loup car la colère est utile et à lui faire comprendre que ce n’est pas lui qui décide, mais il doit vivre.

      J'aime

      1. plus je focalisais à éliminer cette colère, plus elle revenait, et plus forte . Je prends maintenant du recul dessus, quand elle arrive, je la laisse passer avec plus de compassion car elle signale quelque chose qui me dérange

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s